Maniaques de l'écriture
Un site pour tous les maniaques de l'écriture!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
À tous les maniaques d'écriture, de littérature et d'expression : venez vite vous inscrire!

Postez vos textes afin d'en recevoir des commentaires, faites votre propre critique des textes des autres, parlez d'écriture en général, de littérature ; venez débattre des sujets de l'actualité.

Mais surtout, faites la connaissance des gens qui partagent la même passion que vous!

« La parole est le reflet de l'âme comme le miroir est celui du corps. »


Le funeste destin des Baudelaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Maniaques de l'écriture Index du Forum  .::. Discussions, critiques, débats  .::. Littérature  .::. Critiques de livres

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Morphéus
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 330

Message Posté le : 04/01/2008 23:02:48    Sujet du message : Le funeste destin des Baudelaire Répondre en citant

J'ignore si mes critiques servent à quelqu'un, mais je prends tout de même un malin plaisir à les réaliser. Personne ne semble intéressé par celles-ci, mais n'est pas le conte Olaf qui le veut. Et si mes critiques devenaient un héritage sur ce forum, est-ce que les contes Olaf abonderaient ? Vous ne comprenez pas ? Attendez, vous allez voir !

Le funeste destin des Baudelaire est une série de 13 romans pour la jeunesse écrits par nul autre que le bien malfaisant Lemony Snicket (Daniel Handler de son véritable nom). Comme le mentionne le titre du premier tome (The Bad Beginning, Nés sous une mauvaise étoile...), cette série débute très mal, c'est-à-dire par un incendit qui détruit la maison du trio Baudelaire, emportant leurs parents avec lui. Monsieur Poe, un honorable mais oh combien inactif banquier, se charge alors de trouver un tuteur pour les trois enfants, Violette, Klaus et Prunille (Sunny de son nom anglais). Chacun des trois enfants possède une faculté intéressante : Violette est magnifiquement douée pour les invention, Klaus peut lire des livres en un temps record et se souvient de chacune de ses lectures et Prunille adore mordre dans tout ce qui se mord.

Fini la présentation ! Les trois enfants rencontrent dès le début ce qui allait être le premier de leur soucis : le conte Olaf, cet homme aux sourcils soudés et à l'oeil tatoué sur sa jambe. Cet homme fait tout afin de s'assurer d'obtenir la fortune Baudelaire, fortune qui sera versée Violette lorsqu'elle atteindra sa majorité. Les déguisements sont donc à l'honneur, car à chaque fois, le conte Olaf réussi à lancer de la poudre aux yeux aux autres adultes alors que le trio s'évertue de sans cesse vouloir démasquer le conte qui leur apparaît comme évident sous chacun de ses déguisements (petits exemples : vieil homme aux sourcils absents, vieux marin d'eau douce à la jambe de bois, secrétaire à la démarche féminine peu convaincante, professeur de sports un peu trop maigre pour être champion, etc.).

Ce qui est intéressant dans ces romans, c'est le fait que rien ne va bien. On s'attend toujours à ce qu'il y ait une fin heureuse. Pourtant, on sait bien que c'est impossible. Et du moment où l'on se prendrait d'extase, car l'on pense que le trio a réussi à s'en sortir, s'en est fini, le conte Olaf s'en réchappe à chaque fois. De plus, le narrateur (Lemony Snicket) fait partie intégrante de l'histoire. Non seulement il nous gratifie de commentaires assez rigolos parfois, mais il est un personnage de l'intrigue.

Aventures et mésaventures, conte Olaf rusé et mesquin, narrateur rigolo mais prévenant, que demander de plus ? Eh bien, sans vous donner trop de pistes, c'est une histoire qui n'aboutit à rien. Non pas dans le sens où les personnages demeurent pareils, non, ils évoluent au fil des différents tomes. Par contre, ne vous attendez pas à découvrir le fin mot de l'histoire dans le volume final (à la manière d'un Harry Potter), car l'auteur a voulu faire comme dans la vie : "Dans la vie, il y a des énigmes qui ne seront jamais résolues". Bref, c'est une série empreinte de poésie, remplie de clins d'oeil à de nombreux auteurs tels Baudelaire, Poe et George Orwell.

Pour terminer, je vous dresse la liste des titres en version originale et en français afin de vous donner un peu l'idée de cette série, 13 romans qui s'amusent avec les jeux de mots et différents calembours :

- The Bad Beginning (Nés sous une mauvaise étoile)

- The Retile Room (Le laboratoire aux reptiles)

- The Wide Window (Ouragan sur le lac)

- The Miserable Mill (Cauchemar à la scierie)

- The Austere Academy (Piège au collège)

- The Ersatz Elevator (Ascenceur pour la peur)

- The Vile Village (L'arbre aux corbeaux)

- The Hostile Hospital (Panique à la clinique)

- The Carnivous Carnival (La fête féroce)

- The Slippery Slope (La pente glissante)

- The Grim Grotto (La grotte gorgone)

- The Penultimate Peril (Le pénultième péril)

- The End (La fin)
Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : 04/01/2008 23:02:48    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

   Maniaques de l'écriture Index du Forum .::. Critiques de livres
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  
Xooit.com :: Top Forums

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.